Ghostopolis, Douglas TenNapel

2 06 2012

Présentation de l’éditeur

Le jeune Garth ne pensait pas découvrir si tôt le monde des spectres ! Propulsé par accident à Ghostopolis par Franck Gallows, un chasseur de fantômes un peu usé, il s y découvre des pouvoirs spéciaux… et de nouveaux ennemis ! Car ses nouvelles capacités font des envieux parmi les puissants. Frank sait que les heures de Garth sont comptées. Il n’a pas le choix : il doit s infiltrer dans Ghostopolis et trouver une issue vers le monde des vivants.

 

L’auteur

Douglas TenNapel  est un  animateur, musicien, réalisateur de film et artiste graphique américain.

 

La bande-dessinée

Editions Milady – Collection Milady graphics.

Format broché publié le 23 mars 2012, 272 pages.

 

Mon avis

Je remercie l’opération Masse Critique de Babelio et les éditions Milady pour ce partenariat. Je lis très peu de BD, mais à chaque fois je n’ai jamais été déçue.

On découvre avec plaisir le monde des morts peint par Douglas TenNapel Ghostopolis. J’ai beaucoup aimé le coup de crayon, les dessins sont très réussis pour peindre les différents thèmes de cette BD: la vie, la mort, la famille, la maladie, l’amour, la volonté, la haine… mais où se mêle aussi beaucoup d’humour dans les dialogues.

J’ai beaucoup aimé les personnages de Frank et de Garth. Frank pour sont côté fatigué, désabusé, authentique. Il m’a fait pensé à ces policiers en fin de carrière dans les films, qui en ont vu de toutes les couleurs et que plus rien ne les étonnent. Garth pour son côté à la fois fragile et fort, qui découvre ce monde de ces yeux d’enfant.

Je vais pas trop parler de l’histoire pour ne pas trop en dévoiler. Frank est un chasseur de fantôme: il renvoi les fantômes du monde des vivants dans leur monde : Ghostopolis. Sauf qu’il envoi par erreur Garth. Garth va découvrir ce monde et s’aperçoit qu’un mal rôde. Frank va alors tout faire pour retrouver Garth et le ramener chez lui.en effet

Un personnage m’a beaucoup touché, c’est le grand père de Garth. A Ghostopolis, on prend l’apparence de l’âge qu’on a dans notre tête. Son grand père apparait enfant, et va grandir au fur et à mesure de l’histoire au fur et à mesure qu’il prend ses responsabilités.

Un petit bémol: j’ai trouvé que tout est allé très/trop vite à la fin, et j’aurai aimé avoir encore quelques pages à découvrir!

En conclusion ma note

J’ai tout apprécié: l’histoire, les personnages, le dessin. Un BD pour adolescents et plus grands, pour passer un bon moment.

 

Petits plus

Je ne sais pas si cela est toujours d’actualités, mais  j’ai vu quelques sites sur le net qui parlaient en 2009 d’une adaptation de Ghostopolis avec Hugh Jackman <3<3 ❤ Et bien j’aimerai beaucoup que ça soit le cas!!!!

Et quelques images de la BD:

 

 

Publicités

Actions

Information

2 responses

2 06 2012
Mélo

Décidément, entre l’Eternéant et ça ;-)) Ca a l’air chouette, j’aime bien la dernière planche que tu as mise avec le personnage désabusé. Je te la piquerai peut-être (j’ai dit peut-être !)

19 06 2012
nodreytiti

Oui j’aime beaucoup ce dessin. Tu le trouveras la prochaine fois que l’on se voit 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :