Les cendres froides, Valentin Musso

14 06 2011

Présentation de l’éditeur:

1999. À la mort de sont grand-père, Aurélien Cochet découvre que celui-ci aurait travaillé durant la guerre dans un lebensborn, une maternité nazie accueillant des jeunes femmes enceintes de membres de la SS. Au même moment, dans un petit village de la Marne, une octogénaire sans histoire est retrouvée assassinée à la suite d un cambriolage. Les gendarmes soupçonnent très vite une mise en scène,  mais ils sont loin de se douter que cette retraité est la victime indirecte, plus de cinquante ans après la fin de la guerre, de l entreprise eugéniste nazie. Aidé par une jeune universitaire, Aurélien Cochet va tenter de lever le voile sur le passé de sa propre famille. Cambriolage, menaces, agression… Rien ne l empêchera de plonger au c ur d un des programmes les plus mystérieux et les plus terrifiants du IIIe Reich. Quitte à mettre ceux qu il aime en danger…

L’auteur :

Premier roman :La ronde des innocents (éditions Les nouveaux auteurs, et éditions Points).

Dernier livre paru : Les cendres froides (éditions Les nouveaux auteurs)

Mon avis :

Un grand merci à  et aux éditions  pour ce partenariat, qui m’ont permis de découvrir ce nouvel auteur. Et si Musso vous dit quelque chose, c’est parce que Valentin est le frère de Guillaume, un auteur que j’aime beaucoup lire, j’ai donc voulu découvrir l’autre membre de cette famille ! Mais attention, Valentin Musso écrit des thrillers, et c’est une belle découverte !

Tout commence donc par le meurtre de cette pauvre Nicole Brachet et par la mort d’Henri Cochet, le grand-père d’Aurélien, deux faits qui n’ont apparemment aucun lien.

Ce livre s’alterne entre trois récits : celui qu’Aurélien nous confie, l’enquête policière essayant d’élucider le meurtre de Nicole et l’histoire de la famille d’Elie Weil en 1940, pendant  l’occupation de la France.

Nous sommes donc confrontés à ces trois récits, tout en se demandant quel est le lien qui les unit.

Aurélien est un personnage très fort, qui veut découvrir la vérité coute que coute, quelque soit les conséquences. Il est assez torturé par sa relation avec sa petite sœur, relation qu’il n’arrive pas vraiment à entretenir. Il a toujours pensé que sa famille était sans histoire, jusqu’à la découverte d’une vidéo montrant son « Abuelo » dans un lebensborn. Quel lien a « Abuelo », qui était jusqu’alors un exemple pour lui,avec les nazis, et quel rôle a-t-il joué ?

Bien plus qu’un thriller, il nous fait également réfléchir sur les secrets et leurs impacts sur notre existence.

J’ai appris beaucoup de choses avec ce livre, notamment sur les Lebensborn, ces maternités nazies prônant la race aryenne. J’en avais entendu parler, mais je ne savais pas qu’une de ces maternités avait vu le jour en France. L’auteur a dû beaucoup se documenter pour écrire son livre car il regorge d’informations relatives à ce triste passage de l’histoire. Mais attention, le récit est vraiment une fiction, Valentin Musso s’est juste servi de ce moment de l’histoire, comme il nous le précise à la fin de son livre.

Le style de l’auteur est très agréable à lire et simple. Tout s’enchaine très facilement, mais le mystère reste complet jusqu’à la fin. Certains moments, j’ai dû sortir mon dictionnaire pour comprendre certains mots, ce qui ne m’était pas arrivé depuis un bon moment et je dois dire que c’est agréable de pouvoir enrichir son vocabulaire en lisant.

Je ne peux pas trop en dire plus, sous peine de risquer de dévoiler certaines choses.

En conclusion ma note :

Une belle découverte, un auteur à suivre ! Une intrigue parfaite agrémentée de recherches historiques qui en plus de nous plonger dans un thriller, nous apprends des choses sur notre histoire.

Quelques citations :

P20 : «  Je ne sais plus qui a dit que la seule conscience que nous pouvons avoir du temps qui passe réside dans ce réveil douloureux qui nous fait découvrir un jour un étranger devant le miroir. »

P288 : « Les secrets ont leur rhétorique fallacieuse. Un secret n’est pas un mensonge par omission – conception trop facile et rassurante. Il est un négatif photographique, une réalité en creux ayant sa propre existence et qui le jour où elle est mise à jour peut tout dévaster, là où, révélée à temps, elle aurait sans doute blessé, mais de ces blessures dont on guérit. Sa force destructrice réside dans la dissimulation, plus que dans le contenu dissimulé. C’est ce qu’avaient refusé de comprendre mes grands-parents. »

Publicités

Actions

Information

12 responses

14 06 2011
sofiaportos

Le frère de Musso?? Personnellement je ne suis ni thrillers ni plus trop G. Musso alors je passe 🙂

14 06 2011
nodreytiti

Ah mais je t’assure, tu passes à côté de quelque chose!

14 06 2011
Mélo

Ton billet est tentant ! C’est ma LAL qui fait la tronche…
Brrr, des maternités nazies…. Qu’est-ce que le monde peut être con parfois…

15 06 2011
nodreytiti

Oui et encore, ce n’est malheureusement pas la chose la plus horrible que le monde est pu faire…

14 06 2011
Read-with-me

Salut toi!
Eh ben dis donc ça faisait longtemps que je n’étais pas passée par ici ! On était en plein déménagement, nous voila enfin installés, il était temps :p Ça faisait des mois que j’attendais que la maison soit prête x)

Quoi?! Guillaume Musso a un frère qui écrit aussi?!!! Alors là, celui-là je le mets tout en haut de ma wish list !! 😀

15 06 2011
nodreytiti

Que de bonnes nouvelles tout ça!

Et oui son frère écrit! Mais attention, ce n’est pas du tout le même genre! Mais il écrit super bien et l’intrigue est vraiment bien menée.

15 06 2011
Luthien

J’ai déjà croisé le nom de cet auteur mais je ne savais pas que c’était le frère de Guillaume Musso. ^^ Je pensais qu’il s’agissait d’une coïncidence. 🙂
Sinon, le livre me tente beaucoup. Direct dans ma wish. ^^

15 06 2011
nodreytiti

En effet, ma première impression a aussi été qu’il s’agit d’une coïncidence, mais non!
Et je dirai même: direct en haut de ta wish!

15 06 2011
Belledenuit

J’ai lu « La ronde des innocents » tout récemment. Ce titre là est déjà dans ma LAL. Et je le préfère de loin à son frère 😀

15 06 2011
nodreytiti

J’ai hâte de le découvrir ce titre.

19 06 2011
MyaRosa

Très tentant, je note.

19 06 2011
nodreytiti

J’espère qu’il te plaira 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :