Radiance T2 : éclat, Alyson Noël

30 05 2011

Présentation de l’éditeur :

Voguant entre le monde des vivants et celui des morts, Riley fait la
connaissance de Rebecca, un jeune fantôme, qui ne se montre pas sous
son vrai jour. Autrefois fille d’un riche planteur, Rebecca continue d’en
vouloir aux esclaves qui l’ont tuée lors d’une révolte en 1733. De rage, elle
s’en prend aux fantômes de ceux d’entre eux qui ont péri avec elle et les
emprisonne dans leurs pires cauchemars.
Face à ce besoin de vengeance insatiable, Riley pourra-t-elle apaiser
Rebecca ? Et comment la guider vers la voie du pardon sans se laisser ellemême
piéger par ses souvenirs les plus noirs ?

ENTREZ DANS LA LUMIÈRE ÉTERNELLE

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie Camille des éditions Michel Lafon, qui m’a permis de pouvoir lire ce livre avant sa sortie grâce à ce partenariat.

J’ai lu le premier tome d’Eternels il y a un petit moment déjà, et j’avais beaucoup aimé le personnage de Riley, cette petite peste de 12 ans que tout le monde détestait ! Alors quand j’ai su que Radiance était un « spin-off » de cette série, centré sur le personnage de Riley, je n’ai pas pu résister. Malheureusement, je n’ai pas lu le premier tome de cette nouvelle série et je peux vous affirmer que les deux premiers tomes peuvent vraiment se lire indépendamment l’un de l’autre. Je n’ai absolument pas été gênée durant cette lecture.

J’ai donc retrouvé Riley, 12 ans et qui restera à 12 ans éternellement, pour son plus grand désarroi. Riley qui, bien qu’elle soit morte il y a environ 1 an, n’est toujours pas habituée à sa « nouvelle vie ». En effet, bien qu’elle soit coincée entre les deux mondes (celui des vivants et celui des morts), elle se voit confier une tâche : celle justement d’aider les âmes à gagner le monde des morts, chose qu’elle-même, n’arrive toujours pas à faire.

On retrouve bien la Riley d’Eternels : la petite peste, très têtue et butée, aimant n’en faire qu’à sa tête. Cependant, elle commence à devenir plus mûre au fil du livre et commence à prendre conscience que ses actes ne sont jamais sans conséquences. Et on s’attache à Riley finalement car bien qu’elle soit parfois détestable, il ne faut pas oublier qu’elle n’a que 12 ans, qu’elle est encore très jeune et que comme la plupart des jeunes de son âge, il n’y a que sa petite personne qui compte ainsi que de prendre de l’âge !

Le fait d’être passeuse d’âme va donc la rendre plus mûre puisqu’il va falloir qu’elle s’occupe d’autres personnes, de savoir quels sont leurs malheurs afin de pouvoir les aider.

Cependant, malgré son guide Bodhi (car bien sûr, elle n’est que novice), elle faire ce qu’elle veut et non pas écouter son guide.

C’est comme cela qu’elle va rencontrer Rebecca, une âme très tourmentée, et va essayer d’aider ses amis, Bodhi et son chien Caramel, qui sont emprisonnés dans le monde que Rebecca s’est crée.

Le thème de l’esclavage est bien abordé, car il va dans les deux sens. Mais j’ai quand même trouvé que c’était trop survolé. En effet, dans ce livre, les chapitres sont très courts et se lisent assez vite. Mais je pense que l’auteur aurait pu un peu plus développer certains passages.

Le pardon a une grande place tout le long de ce livre, et au tout début l’auteure cite Marc Twain, qui résume assez bien ce livre :

« Le pardon est le parfum que la violette répand sur la talon qui l’a écrasée ».

D’ailleurs, la couverture qui a comme dominance la couleur violette, est magnifique et donne vraiment envie de plonger dans ce livre, et possède en arrière plan, une vaste maison au style colonial nous rappelant l’esclavage abordé dans ce récit.

J’ai beaucoup aimé que ce livre soit écrit du point de vue de Riley, on peut donc ressentir avec elle ce qu’elle vit, avoir accès à ses doutes… Et puis, Riley est quelqu’un qui utilise beaucoup l’ironie ce qui m’a fait beaucoup sourire à certains passages. Alors oui, l’écriture est donc très simple mais il faut savoir que ce livre est destiné à un public jeune, qui pourra donc bien se retrouver dans cette lecture.

Les chapitres sont courts comme je l’ai dit, ce qui nous permet de lire ce livre assez vite, qui est d’ailleurs très court (186 pages). Le troisième tome ne pourra pas être lu indépendamment du second, car ce livre se finit sur une attente !

En conclusion, ma note :


Car bien que j’ai aimé retrouver Riley, j’aurai aimé que certains passages soient plus détaillés. Il manque un petit quelque chose. Mais bon, ce livre est avant tout destiné à un public jeune, ce qui forcément, ne peut plaire à tout le monde.

Une petite citation :

P48: « En quittant le cimetière, je n’ai pu m’empêcher d’embrasser du regard le paysage, dans l’espoir de découvrir un endroit où me débarrasser de mes émotions –une sorte de décharge affective, si vous préférez- afin de les laisser derrière moi et d’éviter d’avoir à les trimballer partout ».

Publicités

Actions

Information

7 responses

31 05 2011
MyaRosa

Oh zut, je ne savais pas que tu n’avais pas lu le premier tome. J’aurais pû te le prêter ! Enfin, je peux toujours d’ailleurs si tu en as envie. Par contre, c’est comme pour celui-ci, ça reste vraiment en surface, on aurait envie que ce soit davantage creusé. Je pense que c’est vraiment destiné à un public de 11-12ans. J’aurais sûrement eu un coup de coeur pour cette série si je l’avais lu à cet âge-là. En tout cas, je trouve les couvertures vraiment sublimes. Je ne pensais pas que Riley était très présente dans Eternels, il va falloir que je le lise, il est dans ma PAL.

Bonne journée miss

* J’adore tes notes avec les pattes de chat. Adorable ! 😉

6 06 2011
nodreytiti

C’est pas grave Mya ça ne m’a pas du tout gênée dans la lecture 😉
Pour Eternels, je l’ai lu il y a plus d’1 an et je me souviens que j’avais trouvé la lecture agréable, le public est un peu plus âgé que pour Radiance.

Pour les pattes de chat: c’est Mélo qui les a confectionné, je les adore!

14 06 2011
Read-with-me

Il me fait vraiment envie celui-là

15 06 2011
nodreytiti

Tu as lu le premier tome?

18 09 2011
Swift

J’arrive pas à trouver le premie tome… C’est dommage j’aimerais bien lire celui-là mais sans le tome 1 d’abord…

18 09 2011
nodreytiti

Comme je l’ai dit, tu peux le lire sans avoir lu le tome 1, ça ne gêne absolument pas la compréhension.

18 09 2011
Swift

D’accord merci beaucoup. Je le lirai !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :