L’héritière de Jacaranda, Tamara McKinley

11 03 2011

Présentation de l’éditeur :

À la mort de Jock Witney, tyran domestique à la tête du plus grand vignoble d’Australie – le Domaine de Jacaranda -, sa famille se rend compte que les affaires vont en réalité très mal. Quand un groupe français fait une offre de rachat des plus alléchante, les membres du clan s’entredéchirent.
Afin de convaincre Sophie, sa petite fille, que ma propriété peut être sauvée, Cornelia l’entraîne là où ses ancêtres ont commencé à exploiter la vigne.
De l’Angleterre des années 1830 à l’Australie d’aujourd’hui, Tamara McKinley retrace la vie d’une famille de pionniers, marquée par de lourds secrets, des déchirures et une malédiction…

Mon avis :


Cela fait un petit moment que j’avais envie de découvrir cet auteur et je remercie donc et les éditions pour ce partenariat.

Nous voici donc propulsé donc une saga familiale comme je les aime avec ses lourds secrets, ses traditions, ses trahisons, ses histoires d’amours

 

Afin se sauver le domaine de Jacaranda, Cornelia âgée de plus de 90 ans entreprend un dernier voyage avec sa petite fille Sophie dans le bush australien sur la trace de ses ancêtres et de l’histoire familiale.

Nous suivons donc le périple de Sophie et Cornelia, qui pendant le voyage lui conte son histoire et l’histoire de Rose, son arrière grand-mère.

 

Le récit est donc alterné entre l’histoire présente où se déchirent les membres de la famille pour récupérer l’argent du domaine, l’histoire de Cornelia qui a entretenu depuis toujours le domaine malgré son cruel mari, et l’histoire de Rose qui a crée le domaine familial.

 

Comme vous pouvez le constater, les femmes ont une grande importance dans cette histoire, elles sont les piliers de cette famille et de ce domaine. Malgré tout, des hommes auront aussi leur importance comme John, Otto et Thomas.

 

J’ai beaucoup apprécié de voir que la famille et plus particulièrement les ancêtres ont une grande importance. Cornelia nous conte leur histoire avec respect et admiration.

Il est vrai que Rose, cette petite bonne anglaise de la fin du XIXème siècle est une femme courageuse qui du haut de ses 14 ans, se retrouve dans un pays inconnu et sauvage qu’est l’Australie. Le sort c’est beaucoup acharné sur elle mais malgré tout, elle n’a jamais baissé les bras. J’ai beaucoup aimé son histoire et je tournais vite les pages afin de la retrouver !

 

Je dois dire qu’au début, j’ai été perdu avec tous les protagonistes de l’histoire entre ceux de maintenant et ceux du passé. Mais finalement, on arrive a s’y retrouver. Tamara McKinley nous décrit des personnages très différents dans leurs caractères et leurs choix.

J’ai également apprécié les nombreuses descriptions du bush australien : description visuelle, auditive et sensitive. L’auteur nous peint un magnifique tableau de l’Australie, à la fois sauvage et cruel mais aussi un pays de conquête, de renouveau et de liberté.

 

Pour finir, je dois dire que le personnage de Cornelia m’a beaucoup touché. Cette femme que la plupart trouve sénile a du caractère et n’hésite pas de dire à sa fille de la fermer afin de se faire entendre ! Elle est aussi prête à tout pour sauver le domaine, on ressent que le domaine tient une grande place dans sa vie, il est même toute sa vie. Elle a une force de caractère impressionnante et une grande intelligence qu’elle sait mettre à profit.

 

Pour conclure, un livre et un auteur que j’ai pris plaisir à découvrir et je ne vais surement pas en rester là avec cet auteur !

 

Je fais tourner ce livre, si vous êtes intéressé, c’est ici.

 

Publicités

Actions

Information

6 responses

12 03 2011
Véro

Un livre qui semble très dépaysant …

17 03 2011
nodreytiti

En effet, dépaysant du point de vue géographique mais aussi temporel.

12 03 2011
MyaRosa

J’avais adoré La Dernière valse de Matilda qui m’avait vraiment fait voyager. J’ai un autre livre de cette auteure dans ma PAL (je ne sais plus lequel) mais je ne l’ai toujours pas lu. Je crois que j’ai un peu peur d’être déçue, j’avais tellement aimé Matilda. Peur que ce soit trop répétitif vu que c’est un peu toujours les mêmes thèmes et le même cadre. Je tenterai quand même un jour. Ton avis me fait repenser à tout ce que j’avais aimé en lisant Matilda. D’ailleurs je te le conseille, il est vraiment super! 😉 Bisous, bon week-end

17 03 2011
nodreytiti

J’ai très envie de le lire depuis un moment, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai demandé ce livre. Je suis bien contente d’avoir découvert cet auteur.

15 03 2011
sofiaportos

Intéressant et je le note 🙂

17 03 2011
nodreytiti

Note, note!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :