Boomerang, Tatiana de Rosnay

12 01 2011

 

Présentation de l’éditeur:

 

Sa soeur était sur le point de lui révéler un secret… et c’est l’accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l’angoisse au ventre, alors qu’il attend qu’elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence : sa femme l’a quitté, ses ados lui échappent, son métier l’ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là ? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s’apprêtait-elle à lui faire ? Entre suspense, comédie et émotion, Boomerang brosse le portrait d’un homme bouleversant, qui nous fait rire et nous serre le coeur. Déjà traduit en plusieurs langues, ce roman connaît le même succès international que Elle s’appelait Sarah.

 

Mon avis:

 

J’ai lu beaucoup d’avis positifs sur les livres de Tatiana de Rosnay sans jamais en avoir lu jusque là. Alors quand dans ma librairie j’ai vu Boomerang, avec ce titre intriguant, cette image faisant penser à une vieille photo d’enfance jaunie et la quatrième de couverture plutôt accrocheuse, je me suis dit c’est le moment d’essayer.

 

Nous suivons donc Antoine, la quarantaine, qui essaye de percer le secret que sa soeur Mélanie voulait lui révéler. On peut dire que le personnage d’Antoine est « banal » dans le sens om tout le monde peut s’identifier à lui, ses problèmes sont les mêmes que l’on peut nous même rencontrer.

Seulement voilà je n’ai pas du tout accrocher à son personnage.  Nous suivons le récit de son point de vu puisqu’il est le narrateur, nous avons donc accès à ses doutes, ses sentiments, ses peurs où l’auteur a su trouver les mots justes. Cependant, beaucoup de fois j’ai eu envie de donner un bon coup de pied au derrière d’Antoine pour le faire avancer et prendre les choses en mains.

 

Il y a deux intrigues, qui sont enchâssées l’une dans l’autre: le présent sur la vie d’Antoine, et le passée sur le secret de sa mère, passé qui a une grande place dans le récit avec les nombreux flashback. J’ai particulièrement apprécié cette seconde intrigue où nous avons pu découvrir une famille bourgeoise parisienne avec tout ce que cela comporte: père absent, discipline stricte, sentiments refoulés, bonnes convenances…

 

Tatiana de Rosnay arrive avec des chapitres courts, une écriture simple mais les bons mots, de nous parler de la vie, de la mort, des non-dits et du passé qui revient nous hanter et qui aura des conséquences sur notre présent.

 

Le titre est très bien choisi: Boomerang. En effet, la vie est comme un boomerang, on pense en avoir fini avec le passé, l’avoir jeté, mais celui-ci revient irrémédiablement vers nous.

 

J’ai donc un avis mitigé sur ce livre bien qu’il soit plus positif! J’ai beaucoup aimé l’intrigue et l’écriture de Tatiana de Rosnay, mais je n’ai pas du tout accroché à Antoine et parfois, j’ai trouvé le récit un peu trop répétitif.

 

Pour finir, une petite citation:

p348 : Je sais ce que mes paroles provoquent en elle, comment elles l’atteignent, quelle est leur puissance. Je n’ai jamais prononcé ces phrases, dans cet enchainement précis, et chaque mot qui sort est comme une naissance, quand la fraîcheur de l’air vient frapper le corps nu et fragile de l’être expulsé du ventre de sa mère.

 

Livre lu dans le cadre de : et

Publicités

Actions

Information

12 responses

13 01 2011
Theoma

Je n’ai toujours pas découvert l’auteure…

14 01 2011
nodreytiti

Je te conseillerai alors de ne pas commencer par celui-ci. Bon je n’ai pas lu ses autres livres mais je pense qu’ils seront mieux, vu les avis que j’ai lu.

14 01 2011
petitepom

je l’ai lu il y a qu’un an et j’en garde aucun souvenir???

14 01 2011
nodreytiti

Je pense que ça va me faire ça aussi. C’est un livre qui se lit bien, mais je pense qu’il sera vite oublié.

14 01 2011
depocheenpoche

Je l’ai lu aussi, il y a un an et j’en ai de très bons souvenirs car comme tu le dis si bien avec sa simplicité et ces chapitres courts, l’auteure réussit à nous parler de la vie, de la mort, des non-dits et du passé qui revient hanter les personnages comme un boomerang ; c’est quand même pas mal. Tu auras remarqué que j’aime beaucoup cette auteure que j’ai découvert, il y a très peu de temps.

14 01 2011
nodreytiti

J’ai beaucoup aimé l’écriture et l’histoire. Mais il est vrai que j’ai besoin de m’identifier à un personnage pour apprécier totalement une lecture. Je ne compte pas en rester là avec cet auteur, et j’aimerai beaucoup lire Elle s’appelait Sarah. L’as-tu lu?

14 01 2011
depocheenpoche

J’ai « Elle s’appelait Sarah » dans ma PAL mais je ne l’ai pas encore lu ; certains disent que c’est là un de ses livres les plus aboutis. Ma mère l’a lu et me l’a fortement conseillé donc si tu veux poursuivre sur cette auteure, orientes-toi vers celui-ci.

14 01 2011
nodreytiti

D’accord, merci beaucoup pour ton aide.

30 01 2011
MyaRosa

Avis mitigé pour moi aussi même s’il me semble
que j’en avais fait un billet plutôt enthousiaste
(je devais être de très bonne humeur ce jour
là ! 😀 ) Je n’ai pas été emballée comme j’ai pu
l’être par d’autres romans de Tatiana de Rosnay
comme Moka, La Mémoire des murs ou Le Voisin.

30 01 2011
nodreytiti

Je pense que je n’ai pas choisi le bon livre pour commencer avec cet auteur!
Le prochain que je lirai sera: « Elle s’appelait Sarah », j’espère qu’il sera mieux.
Oui je me souviens de ton avis, et comme tu disais souvent du bien de la dame, j’ai voulu essayer!

5 02 2011
MIC

Bonjour Nodrey,

Je n’ai toujours pas lu un seul des romans de Tatiana de Rosnay, à la surprise générale de mes amis anglais, car sais-tu que c’est la romancière la plus lue en Europe actuellement! Alors, je vais faire comme toi, je vais en noter un pour cet été et je vais lelire… Amitiés, MIC.

5 02 2011
nodreytiti

Bonjour!
Et bien j’en apprend toujours avec toi, merci beaucoup, je ne savais pas que c’était la romancière la plus lue en Europe!
Pour ma part, je te déconseilles de commencer par celui-ci.
J’ai « Elle s’appelait Sarah » dans ma PAL et « Le voisin » viendra s’ajouter à celle-ci pendant le salon du livre de Paris, car elle serai là pour le dédicacer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :