Maintenant c’est ma vie, Meg Rosoff

5 12 2010

Présentation de l’éditeur :

 » C’est une chose rare, si rare… un premier roman à la voix parfaitement maîtrisée et magique. Un sans-faute. »
Mark Haddon, auteur du Bizarre incident du chien pendant la nuit

 » Tout a changé l’été où je suis partie en Angleterre passer quelques temps chez mes cousins. Un peu à cause de la guerre, qui a chamboulé pas mal de choses, évidemment, sauf que de toute façon, avant la guerre, je ne me rappelle presque rien – pas de quoi écrire un livre, contrairement à ce qui va suivre. Non, si les choses ont changé c’est surtout à cause d’Edmond. Voilà ce qui s’est passé… « 
Ce premier roman de Meg Rosoff a bouleversé l’Angleterre et s’impose partout dans le monde comme un texte majeur de la littérature jeunesse. Finaliste des plus grands prix littéraires internationaux, il a remporté le prix Luchs en Allemagne, le prix Michael L. Printz aux Etats-Unis et le prix du Guardian en Angleterre.

Mon avis :

Je ne vous cache pas que j’ai d’abord pris ce livre pour sa couverture, que je trouve magnifique. Puis en lisant la quatrième de couverture, il m’a intrigué par tout ce mystère autour d’Edmond. Je pensais vraiment que ça serait un livre d’ado que je lirai vite et que j’oublierai. Seulement voilà, certes je l’ai lu vite, mais j’ai été extrêmement touchée et bouleversée par cette histoire.

Daisy est une jeune New-yorkaise de 15 ans, qui voit sa vie basculer le jour où elle débarque en pleine campagne anglaise chez sa tante Penn, ses 4 cousins : Edmond, Piper, Osbert et Isaac. En effet, malgré une guerre qui risque d’éclater à tout moment, son père l’envoie chez sa tante à cause de sa méchante belle mère : Davina la Diabolique comme elle l’a surnomme.

Malgré le début de la guerre qui laisse les enfants à leur propre compte, Daisy se trouve enfin heureuse. La relation avec Edmond ne m’a pas du tout choqué, on comprend vite que c’est une relation saine, peut être due à la guerre et au besoin de se soutenir à quelqu’un.

Meg Rosoff a su trouver les mots, les descriptions, parfois très dures, de cette guerre vue à travers les yeux d’une adolescente. Une adolescente qui essaye de se montrer grande pour que sa petite cousine puisse se reposer sur elle et ne pas être effrayée, mais une adolescente qui reste quand même une adolescente et qui a très peur. Cependant, elle prendra tout son courage pour atteindre son but. Certains passages sont extrêmement poignants, et m’on particulièrement bouleversés.

J’ai beaucoup aimé Daisy avec son ironie et ses sarcasmes tout le long du livre, voici d’ailleurs quelqu’un :

« On ne me rend pas assez hommage dans la vie pour toutes les choses que je réussis à ne pas dire »

« Ça commençait à ressembler à du Walt Disney sous ecsta avec tous ces écureuils, ces hérissons et ces biches qui se baladaient partout au milieu des canards, des chiens, des poules, des chèvres et des moutons […] »

 » J’avais les boules contre toutes les séries d’espionnage où on voit des types avec un bandeau sur les yeux se faire jeter à l’arrière d’une bagnole et réussir quand même à retrouver leur chemin à cause d’un gloussement de poule par-ci ou de deux bosses sur la route par-là, quand ce n’est pas un chien qui aboie en clef de sol, car je suis bien placée pour vous dire maintenant que ce sont des conneries, surprise, surprise. « 

La fin n’est pas du tout prévisible, bien au contraire. Je me suis dit, bon un roman pour ados, je voyais déjà très bien la fin qu’on pouvait nous faire. Et bien pas du tout, jamais je n’aurai imaginé cela. Mais bien sûr je ne vous la dévoilerai pas, pour cela il ne vous reste plus qu’à lire ce livre !

Un livre que je recommande donc particulièrement, d’autant plus qu’il est assez court (239 pages) et se lit vraiment très vite. Une petite gêne au début peut être pour lire le livre car l’écriture est assez spéciale: c’est Daisy qui raconte l’histoire et les dialogues sont à l’intérieur du récit. Mais on s’y habitue très vite!

Publicités

Actions

Information

4 responses

9 12 2010
MyaRosa

Lu il y a quelques temps déjà, j’avais adoré! 🙂

9 12 2010
nodreytiti

En effet, une belle découverte. As-tu lu d’autres livres de cet auteur?

27 04 2011
Tiboux

C’est la curiosité qui m’a poussé vers ce livre. Je n’ai pas été déçue car il se lit très vite et il est plutôt prenant dans son ensemble. Un bouquin très sympa c’est certain. Je l’ai chroniqué sur mon blog, si je ne me trompe pas, c’est l’un des premiers chroniqués puisque cela ne fait pas longtemps que j’ai ouvert mon blog. Cela fera un an en août et c’est une chouette expérience 🙂

27 04 2011
nodreytiti

J’irai voir ton avis 🙂 Moi aussi il est assez récent, un peu plus d’un an et comme toi j’aime beaucoup cette expérience. A très vite 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :