Les fiancées du Pacifique, Jojo Moyes

3 08 2010

Présentation de l’éditeur:

Le 2 juillet 1946, quelque six cent cinquante-cinq épouses de guerre australiennes embarquèrent pour un voyage exceptionnel : elles allaient faire cette traversée sur un porte-avions, Le Victorious, pour retrouver leurs époux britanniques.
Elles furent accompagnées par plus de mille cent hommes, ainsi que par dix-neuf avions, pour un voyage qui dura environ six semaines. La plus jeune des épouses avait quinze ans. L’une d’entre elles au moins devint veuve avant d’atteindre sa destination. Ma grand-mère, BettyMcKee, fut l’une des plus chanceuses et vit tous ses espoirs comblés.
Ce roman, inspiré par ce voyage, lui est dédié ainsi qu’à toutes ces épouses qui ont été assez courageuses pour croire en un avenir incertain à l’autre bout du monde.

Mon avis :

Merci à la librairie-dialogues.jpg et aux éditions Le livre de Poche pour ce partenariat.

J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre. L’histoire de ces jeunes filles est vraiment remarquable : tout quitter, leur famille, leurs amis et leur terre natale l’Australie, pour aller rejoindre leurs maris, qu’elles connaissent peu, dans un nouveau pays totalement inconnu pour elles, à des milliers de kilomètres de leur pays d’origine. Elles font tout ce chemin pour découvrir une famille qu’elles n’ont jamais vu, et donc démarrer une nouvelle vie.

Ce livre nous parle de 4 jeunes filles :Margaret, Avice, Jean et Frances. Nous allons découvrir à travers leur voyage, les raisons de celui-ci, leur vie d’avant, leurs peurs et leurs doutes. Mais aussi leur joie de pouvoir enfin retrouver les hommes de leur vie.

Ces 4 filles sont totalement différentes : Margaret est enceinte, c’est quelqu’un de très prévenante. Avice est très prétentieuse, Frances est la plus réservée, tandis que Jean  (15 ans) qui est la plus jeune est totalement dévergondée.

Leur vie sur le navire n’a pas toujours été simple, et par moment, j’ai vraiment eu l’impression qu’elles étaient en prison, privées de leur liberté.

De plus, ce récit parle parle aussi de quelques hommes à bord du navire, notamment du capitaine du navire et d’un fusiller marin. On voit leur peur quand à leur avenir. En effet, que vont-ils devenir, après ce dernier voyage, puisque la guerre est finie?

L’écriture est fluide, on est tour à tour dans le point de vue de chacun des protagonistes. Malgré quelques longueurs, il se lit très vite.

J’ai juste été un peu déçue qu’on ne sache pas ce que sont devenues toutes les filles, notamment Jean et Avice. J’aurai vraiment aimé savoir ce qu’est devenu leur vie après ce voyage.

Ce livre est vraiment inspiré de faits réels et un énorme travail de recherche a été fait par l’auteur, ce qui donne vraiment de l’authenticité à ce livre.

D’ailleurs, voici une photo de ce fameux porte-avions, le Victorious:

Livre lu dans le cadre du Summer Pal challenge : 1/33.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :