L’ensorcelée de Salem, Katherine Howe

3 08 2010

Présentation de l’éditeur:

Le pouvoir de cette sorcière a traversé le temps et la mort. Qui retrouvera le livre auquel elle a confié ses secrets ?

En entrant dans la maison de sa grand-mère défunte, la jeune Connie n’imaginait pas que toute sa vie allait changer. Dans la bibliothèque qu’elle est chargée de vider, elle découvre un livre mystérieux avec, à l’intérieur, une clé et un nom dissimulé, à peine lisible : « Deliverance Dane ». Deliverance, l’une des jeunes femmes condamnées lors de la tristement célèbre chasse aux sorcières de Salem. Qui était-elle vraiment ?
Dès que Connie commence son enquête avec l’aide de son petit ami, l’intrépide Sam, les événements inquiétants se multiplient : sa maison est vandalisée et Sam tombe très gravement malade… Connie doit se rendre à l’évidence : sa découverte n’est pas seulement historique, mais magique. Et c’est désormais à elle de trouver la formule qui permettra de sauver son premier amour.

Entre révélations historiques et magie noire, une inoubliable histoire de sorcières, d’amour et d’aventures.

Mon avis:

Un grand merci à logobob01 et aux éditions XOeditions pour leur partenariat avec ce livre.

Connie Goodwin est une jeune étudiante en thèse et historienne sur l’Amérique coloniale. Elle voit son été être totalement chamboulé par sa mère, qui souhaite vendre l’ancienne maison de sa grand-mère, inhabitée depuis plusieurs années. Connie se voit donc obligé de passer l’été dans cette maison, dans la petite ville de Marblehead dans le Massachusetts afin d’y mettre de l’ordre. Durant ce rangement, elle trouve une clé et un nom Deliverance Dane, à l’intérieur d’une Bible. Commence alors une quête afin de trouver qu’elle était cette mystérieuse Deliverance. Serait-elle réellement une sorcière?

La quête est vraiment présente tout le long de ce livre ce qui est extrêmement intéressant. Nous voyageons dans le temps entre l’année de Coonie (1991) et celle de Deliverance (1681) dans cette même ville de Marblehead et de Salem.

Beaucoup de descriptions sont faites sur la vie à cette époque, ce qui prouve une réelle recherche de la part de l’auteur.

Ce livre est à la fois une intrigue, un peu de magie et beaucoup chasse à la vérité.

Katherine Howe est elle-même une descendante de 2 personnes considérées comme étant des sorcières et qui furent exécutés. D’ailleurs, Elizabeth Howe apparaît un peu dans ce roman. Elle a découvert ses origines en recherchant ses ancêtres, tout comme Connie dans le livre. Beaucoup de choses me font dire qu’un peu de l’auteur apparaît dans le personnage de Connie.

J’ai vraiment apprécié ce livre, il n’y a aucunes longueurs et il se lit très facilement car on est pris dans cette quête. Je le recommande fortement.

Livre lu dans le cadre du Summer Pal challenge : 2/33.

Publicités

Actions

Information

2 responses

25 12 2010
Read-with-me

Ah quelle chance tu as lu grâce à un partenariat ! J’aurai bien aimé en être, ça fait longtemps que je veux le lire celui là aussi…

26 12 2010
nodreytiti

Je pense prochainement sélectionner quelques livres pour les mettre en livres voyageurs. Je pense que celui-ci en fera parti.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :