La nostalgie de l’ange, Alice Sebold

3 08 2010

Présentation de l’éditeur:

Le viol et le meurtre de la petite Susie sont sans doute les souvenirs les plus effroyables qu’elle ait emmenés au paradis. Mais la vie se poursuit en bas pour les êtres que Susie a quittés, et elle a maintenant le pouvoir de tout regarder et de tout savoir. Elle assiste à l’enquête, aux dramatiques frissons qui secouent sa famille. Elle voit son meurtrier, ses amis du collège, elle voit son petit frère grandir, sa petite soeur la dépasser. Elle observe, au bord du ciel, pendant des années, la blessure des siens, d’abord béante, puis sa lente cicatrisation… Habité d’une invincible nostalgie, l’ange pourra enfin quitter ce monde dans la paix.

Mon avis :

Il y a des livres qu’on va lire, qu’on va aimer, mais qui au bout de quelques temps, on va oublier. Et puis il y a quelque livres qui malgré les années, resterons dans notre esprit. Et bien je pense que pour moi, ce livre fera partie de la deuxième catégorie.

Le thème de ce livre est affreux : le viol et le meurtre d’une adolescente de 14 ans. Cependant, malgré certains passages d’une grande tristesse, c’est un livre qui parle de la famille et surtout, de l’amour qui unit les membres d’une même famille. Il parle de la vie d’une adolescente ordinaire grâce aux nombreux flash-back que nous révèle Susie sur sa vie d’avant.

Ce livre est écrit selon le regard de Susie, qui depuis son paradis, observe sa famille est ses proches.

Elle regarde son père qui tombe dans le désespoir et qui essaye par tous les moyens, de faire comprendre aux policiers qui est l’assassin de sa fille, leur voisin.

Elle regarde sa mère qui peu à peu, s’éloigne et quitte sa famille.

Elle regarde sa grand-mère maternelle qui dans ses souvenirs est une grand mère un peu loufoque qui a tendance à être trop portée sur la bouteille, mais qui se révèle être une personne sur qui l’on peut compter pour essayer de faire revivre cette famille.

Elle regarde son petit frère qui n’avait que 4 ans lorsqu’elle est morte et qui ne comprenait pas ce qui se passait autour de lui.

Elle regarde son premier et unique amour et le regrette énormément.

Elle regarde une ancienne camarade de classe, avec qui elle est unie et qui a un don de sentir les morts.

Et surtout, elle regarde sa soeur de 13 ans, Lindsey,  et à travers elle, elle va vivre son adolescence et sa vie de femme.

C’est un livre formidable sur la compréhension des liens unissant une famille. Mais aussi, un livre sur une adolescente qui aurait aimé pouvoir faire tout ce que sa soeur vie et qui parfois, envie la place de sa soeur, ce qui est tout à fait normal et ce qui prouve que malgré tout, elle reste une adolescente normale.

C’est aussi sur l’histoire de Lindsey, la fille vivante qui vit dans l’ombre de sa soeur et qui vit très mal cette séparation.

L’écriture est vraiment très fluide, et malgré des moments difficiles, ce livre n’est pas un mélodrame. L’auteur a vraiment su trouver les bons mots pour exprimer ce que ressent chacune des personnes de l’entourage de Susie.

Je recommande fortement la lecture de ce livre pour ceux qui ne l’ont pas encore lu.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :